AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faites pas gaffe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Faites pas gaffe.   Lun 11 Mai - 20:59



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:02, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Jeu 14 Mai - 8:43




Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:02, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Darksider
Icône
avatar

Messages : 5038
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 18
Localisation : Everywhere.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Ven 15 Mai - 3:54

Et si j'ai envie de faire gaffe ?
Revenir en haut Aller en bas
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Ven 15 Mai - 21:15



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Mer 8 Juil - 12:14



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Mer 30 Sep - 17:04



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Jeu 12 Nov - 17:39



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Max'
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 6267
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 21
Localisation : Au QG des Metalheads en train de boire une bière avec Jack Black et Phil Anselmo.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Jeu 12 Nov - 19:34

Eh mais attend ? En fait ce topic c'est ton Word ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://f-o-w.catchforum.fr/forum
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Jeu 12 Nov - 20:50



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Max'
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 6267
Date d'inscription : 22/10/2010
Age : 21
Localisation : Au QG des Metalheads en train de boire une bière avec Jack Black et Phil Anselmo.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Jeu 12 Nov - 21:17

Ahah Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://f-o-w.catchforum.fr/forum
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Ven 11 Déc - 13:35



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Dim 20 Déc - 12:00



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Dim 20 Déc - 17:08



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Mar 22 Déc - 11:22


!=


Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Mar 22 Déc - 20:31



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Jeu 31 Mar - 12:22



Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 12:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Mer 6 Avr - 16:06

Demoliton
Avant de commencer cette critique, je dois absolument parler de ma relation particulière avec l'acteur / producteur Jake Gyllenhaal. En effet, je considère qu'il est l'un des acteurs les plus talentueux de sa génération (c'est-à-dire celle des années 2000, puisqu'il a réellement pris de l'important avec Donnie Darko de Richard Kelly) mais il n'en a pas toujours été ainsi.
Seulement, c'est un problème que je dois régler en privé avec lui alors... je vous prierais de bien vouloir nous laisser un peu d'intimité... (désolé).

Cher Jake,
Ma petite amie est plus amoureuse de toi qu'elle est amoureuse de moi. Oui, je sais, c'est très triste à dire. Et honnêtement, je ne comprends pas : je suis bien plus beau et talentueux que toi ! Enfin, je crois...
Alors, plus j'avançais dans ma vie, avec cette certaine jalousie à ton égard, plus je croisais ton regard angélique à travers les nombreux films que je voyais. Alors, forcément, j'ai compris que tu étais, finalement, un excellent acteur. Tu es fort, très fort.
En même temps, tu as toujours su choisir les bons films ainsi que les bons réalisateurs, et c'est très intelligent de ta part d'ailleurs, : Richard Kelly, Ang Lee, Sam Mendes, David Ayer, David Fincher, Denis Villeneuse, David O. Russell et maintenant Jean-Marc Vallée.
Petit malin.
Ah oui, aujourd'hui, j'écris ma première critique sur cineclubmovies.fr (maman, si tu me regardes !) et je ne pense pas que t'écrire me facilite la tâche, mais bon, j'en avais besoin. Puis, après tout, tu le fais bien dans le film donc pourquoi pas ?
Et puis, après tout, je dois assumer que, maintenant, quand je vois ton visage sur une affiche de film dans le métro, ma culotte mouille dans l'eau glacée que provoque en moi le cinéma. Alors oui, quand j'ai vu ton visage et ta petite barbe de trois jours sur l'affiche de Demoliton, j'ai eu hâte de le voir, peut-être même plus que ma copine et c'est fort parce qu'elle est réellement intenable quand elle te voit à l'écran ! D'ailleurs, ne parlons pas de choses qui fâchent mais je te demande de ne plus prendre de muscles pour un film, je ne pense pas qu'elle tienne le coup une nouvelle fois, comme pour Southpaw.
Enfin, revenons à la critique.



Jake Gyllenhaal as "Davis" in DEMOLITION. Photo Courtesy of Fox Searchlight. © 2016 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved


Banquier d'affaires ayant brillamment réussi, Davis a perdu le goût de vivre depuis que sa femme, Julia, est décédée dans un tragique accident de voiture. Malgré son beau-père qui le pousse à se ressaisir, il sombre de plus en plus. Un jour, il envoie une lettre de réclamation à une société de distributeurs automatiques, puis lui adresse d'autres courriers où il livre des souvenirs personnels. Jusqu'au moment où sa correspondance attire l'attention de Karen, la responsable du service clients. Peu à peu, une relation se noue entre eux. Entre Karen et son fils de 15 ans, Davis se reconstruit, commençant d'abord par faire table rase de sa vie passée…
Sérieux les gars, qui est le mec qui a écrit ce synopsis ? (Allociné... franchement... même le synopsis de Wikipédia est meilleur !)
Partons quand même du postulat suivant : Davis vient de perdre sa femme. Dans le deuil, les psychologues ont établis cinq étapes par lequel le sujet doit passer pour se reconstruire : le choc et le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation. Seulement : est-ce une science exacte ? Ici, le film utilise ces cinq étapes mais il les transforme et surtout, il les mélange. Ainsi, de ce principe-là, Jean-Marc Vallée établit le portait d'un homme, perdu, au centre de l'une des plus grandes souffrances : la perte d'une femme et la perte d'une enfant. Le film passe son temps à créer un décalage entre la réaction des parents de Julia et sa propre réaction.
Les parents suivent le schéma classique des étapes énoncés précédemment tandis que lui suit un chemin plus tordu, plus complexe et il est alors mis au premier plan de sentiments complexes : ce que la société (c'est-à-dire ce que son environnement exige de lui) et les siens.
Ainsi, le scénario brille par son intelligence, capable de créer des situations assez burlesques (cette scène où le père, déchiré par la récente mort de sa fille unique, parle de Karen avec beaucoup d'émotion et où Davis ne trouve comme unique réponse celle d'une fausse question posée en début de dialogue : "pourquoi les cocktails sont si cher dans ce bar ?").
Davis semble réagir à l'encontre de ces cinq étapes mais il n'en est finalement rien : il est simplement perdu et inverse ce processus. Nous assistons pas à la chute d'un homme qui aurait perdu le goût de vivre comme expliqué dans le synopsis mais nous assistons à la reconstruction d'un homme, semblable à l'Étranger que décrit Albert Camus au début de son livre.

Et cette relation épistolaire puis platonique entre Karen et Davis accompagne cette idée : il ne s'agit pas de dire que Davis passe par une autre femme ou à autre chose très rapidement, il s'agit de partir de l'acceptation au choc.
De la destruction à la reconstruction.
Davis comprend alors qui il est et surtout, ce qu'il était : cet homme sans problème qui ne regarde même plus ce qu'il a et donc qui ne peut plus comprendre ce qu'il a perdu. Et il n'est pas le seul à détruire pour se reconstruire, le fils de Karen aussi : il se fait détruire pour mieux se reconstruire et cet place de mentor qu'occupe Davis dans sa vie le conforte à être ce qu'il est vraiment.

Jake Gyllenhaal as "Davis" in DEMOLITION. Photo Courtesy of Fox Searchlight. © 2016 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

Cher Jake,
Soyons franc : je n'ai que très peu d'aisance avec le cinéma de Jean-Marc Vallée.
À part le fameux Dallas Buyer Club (que j'ai trouvé assez ennuyeux malgré les fabuleux acteurs), je n'ai rien vu de la filmographie du réalisateur.
Dommage, je ne voulais pas monter mes faiblesses dans ma culture cinématographique dès ma première critique mais qu'il en soit ainsi... Bravo à toi, encore un rôle à la hauteur de ton talent ! Tu es assez incroyable, tu arrives à transformer ton jeu d'acteur de base pour chaque film juste en créant un personnage à partir de détails : tes tocs dans Prisoners ou même ton sourire étrange dans Nightcrawler, tu portes le film (comme tu as pu le faire dans Southpaw ou même Donnie Darko) avec une telle intensité que... chapeau bas l'artiste comme on dit !
Tu apprécies cette critique ?
En tout cas, ce film fait clairement partie de tes meilleurs rôles. Félicitation.
Peut-être que je suis, moi aussi, en train de tomber amoureux de toi...

Le traitement visuel que Jean-Marc Vallée utilise est cependant étrange.
Au début, le film étonne par cette omniprésente caméra à l'épaule qui bouge sans cesse. Alors, elle crée une sorte de présence, comme si elle exprime les tourments que Davis n'arrive pas à exprimer. D'ailleurs, la caméra se calme quand il commence à raconter son histoire à travers ses lettres.
Alors que le scénario brille par son intelligence et sa finesse, Jean-Marc Vallée nous impose des flashbacks onirique parfois un peu lourdingue, un traitement parfois sur-réaliste pour nous expliquer, si jamais le spectateur ne comprenait pas, que sa femme est toujours dans ses pensées, malgré ce qu'il dit en début de film. Honnêtement, c'est dommage parce que le scénario nous laisse comprendre cette réalité au fil du temps. Ces procédés semblent parfois artificielles, ils ne nuisent pas au récit, mais ils ajoutent ce pathos que le film tente d'éviter pour ne pas tomber dans le drame classique.
Cependant, quand il esquive ce traitement, Jean-Marc Vallée réussit avec brio à nous entraîner dans la douceur, dans la bipolarité et puis dans le sentimental avec justesse et précision. Nous passons des rires, aux larmes, au chaud sourire d'une réelle compassion et exprime alors des thèmes très intéressants : la reconstruction, l'homosexualité ou encore, les relations sentimentales. Alors, il ne réalise pas ce qu'il a perdu jusqu'au moment où il comprend ce qu'il a réellement perdu : non pas la superficialité d'une vie dans un bel appartement de banlieue américaine mais l'amour d'une vie qu'il n'a jamais réussi à comprendre. Alors, nous comprenons que rien n'est acquit et que tout se gagne, même quand le combat semble être remporté.
La reconstruction par la destruction.

Nous sortons du film heureux, prêt à empoigner la vie, les larmes aux yeux, le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Dim 22 Mai - 12:40

!=


Dernière édition par Lycaon le Ven 20 Oct - 11:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Lycaon
Hall Of Fame
Hall Of Fame
avatar

Messages : 3246
Date d'inscription : 06/02/2010
Age : 19
Localisation : Dans une boîte en carton.

MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   Lun 23 Mai - 18:39

Ln


Dernière édition par Lycaon le Dim 24 Juil - 20:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/SuckleUp
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faites pas gaffe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faites pas gaffe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BIENTOT LES NOUVEAUX RADARS, FAITES GAFFE !
» A LIRE ABSOLUMENT, MERCI. faites gaffe à vous!....
» vitres teintéés vous faites comment
» faite ce que l'on vous dit, mais ne faites pas .......
» [VOS METIERS] Que faites-vous dans la vie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fan-Of-Wrestling :: Autres :: 7ème art :: Cinéma :: Discussions générales cinéma-
Sauter vers: